Accueil

Notre association est  essentiellement composée de victimes et de familles de victimes de la route.

Depuis 1982, nous avons ouvert des délégations sur les départements du 3378 et 47 avec quelques correspondants départementaux du 40 et du 81.
Désormais, depuis le 25 octobre 2017, nous comptons la nouvelle délégation du 65.
 
Nous allons pouvoir continuer notre combat contre l’insécurité routière et l’aide aux victimes de la route et leurs familles.
 
Rejoignez-nous afin que vos victimes ne soient pas disparues et oubliées à jamais….
 
                                                                                                                         Francis  Gonzalez
                                                                                                                       Président de SVR 65
 
 
 
 

NOS OBJECTIFS

Aider, conseiller et soutenir les victimes et familles de victimes des accidents de la route.

Proposer ou participer à toute action ayant pour but l’amélioration du sort des victimes ainsi qu’à celles ayant un caractère préventif s’appliquant à la sécurité routière.

Depuis 1982, nous aidons et conseillons des victimes qui se trouvent désemparées, seules devant des situations invraisemblables, ne sachant auprès de qui s’adresser pour être correctement informées de tous leurs droits.

Comment réagir lorsqu’on est confronté à la perte d’un être cher ? Lorsque notre vie bascule dans le monde médico-légal ? Handicapé à vie ?…

Nous vous rassurons, nous avons toutes les réponses à vos questions. Un(e) bénévole va vous prendre en charge immédiatement.

Nous nous sommes entourés de professionnels et de techniciens qui sont à votre écoute. Leurs compétences professionnelles nous ont permis de redonner une dignité aux  victimes de la route et à leurs familles que nous avons aidées et soutenues.

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

En 1982, Nicolle et Michel Méot, perdaient leur fils Olivier. Il venait d’être tué à Pessac (33) par un conducteur en état d’ivresse. Dès lors, ce fut le parcours du combattant pour cette famille désemparée et esseulée. A l’époque, les auteurs de ces faits bénéficiaient d’une certaine mansuétude et se voyaient condamnés légèrement.

Afin que cela ne se reproduise pas pour d’autres familles, Michel et Nicolle Méot se sont orientés et investis vers une association de  famille de victimes de la route pour y mener un combat acharné contre les délinquants de la route.

En 1989, Eric Gonzalez, motard,  était tué à Ibos par un conducteur en état d’ivresse, commettant plusieurs infractions graves au code de la route.

Dans cet accident, aucune responsabilité n’était retenue contre Eric, jeune motard âgé de 20 ans qui avait un avenir brillant. Alors que l’accident faisait l’objet de circonstances retenant l’entière responsabilité du tiers en cause,  la famille s’est retrouvée en appel et en cassation.  Cette situation a révolté la famille qui s’est adressée à l’association de Michel Méot, lequel a donné les bons conseils.  Il a pris cette affaire en main avec le concours d’un avocat spécialisé du Barreau de Bordeaux. L’affaire a duré 3 ans…

Afin de remercier Michel Méot qui était seul correspondant local de cette association depuis plusieurs années, Francis Gonzalez s’est impliqué à ses côtés pour l’aider à mener ce combat contre l’insécurité routière. En 1991, des statuts étaient déposés et une association était constituée à Bordeaux.

Bon courage et avec toutes nos amitiés associatives.

Michel Méot
Fondateur
Francis Gonzalez
Cofondateur
IMG_20171027_174732
IMG_20171027_174732